Accueil | Contactez-nous
Compagnie Théâtrale

Au Carré-Théâtre du Vieux-Longueuil, depuis 1987, nous nous intéressons au remue-ménage de l’âme humaine, la femme, l’homme face à ses rêves, ses fantasmes, ses rires, ses angoisses et sa lutte pour l’existence au détour des cultures et des civilisations, brisant les limites de l’espace, les frontières du temps. Nous avons porté à la scène une douzaine d’oeuvres inédites dont : "URGENCE AUX PORTES" de Céline Côté, une pièce poétique et “fantômatique” sur le suicide, mettant en scène une chanteuse de rock brisant les limites entre l’imaginaire et la réalité. Les fantastiques "CONTES DE LA ZONE CRÉPUSCULAIRE" de Guy Beausoleil confrontant des personnages dans une autre dimension qui s’avère être le fou miroir de leur âme. Ce spectacle ouvrait en 1989, la première salle professionnelle destinée au théâtre à Longueuil, le Théâtre de la Ville. Ont suivi : "ALEXIS", de Guy Dufresne, héros légendaire épris d’une femme devenue mythique, Delphine, tout en se débattant entre les fantômes de sa vie et le spectre de sa mort. Réalisée en coproduction avec Tess Imaginaire, cette pièce créée au Théâtre de la Ville a connu un séjour de deux semaines à Québec et des reprises à Longueuil; "KUSHAPATSCHIKAN" ou "LA TENTE TREMBLANTE" de Gilbert Dupuis, une ethnologue amérindienne en quête de ses racines, de sa culture shamanique. Cette pièce fut publiée, lors de sa création, chez V.L.B. Editeur et a été récipiendaire du Signet d'Or et du Grand Prix littéraire du Journal de Montréal, en plus d'une nomination pour le Prix du Gouverneur général du Canada en 1993. Sans oublier "LE TEMPS D'UNE PARADE" de Jean-François Caron, duo de femmes qui “squatent” entre l’itinérance, la révolte et l’imaginaire salvateur, elle fut présentée dans une petite chapelle désaffectée du Vieux-Longueuil et reprise sous la tente d’un festival de théâtre sur la Rive-sud.

LA ESPERA, de Miguel Rétamal, pièce sur le déracinement, l’amour, l’espoir, la folie, en nomination pour La meilleure production, région au Gala des masques ’95. LE CHAPEAU DE PLOMB, de Gilbert Dupuis, une biologiste entraînée dans un suspense écologique et méthaphysique, fut également en nomination pour La meilleure production, région et La meilleure actrice de soutien au Gala des masques ’96. En ‘97 , la coproduction de la saga LA LEGENDE DU ROI ARTHUS, qui fut présentée à l’Usine C, évoquait le passage de la civilisation des Celtes, de l’antiquité au Moyen-Age avec la Romanisation, celui du culte de la Déesse-Mère au Dieu chrétien. L’attachement à nos thèmes nous a conduit récemment à MADAME BLAVATSKY, SPIRITE, un texte inédit de Jovette Marchessault, mettant en scène une femme du XIXe siècle dont le long voyage intérieur, et la destinée démesurée, de l’Orient à l’Occident, nous entraînent sur les continents de notre planète et les sphères de l’invisible. Prévue sur deux ans, cette création a fait l’objet d’une première version, le Spectacle-Genèse de Madame Blavatsky, spirite présenté à circuit fermé à Longueuil en avril ‘98, la deuxième étape de travail, actuellement en cours, conduira à la sortie officielle à l’hiver ‘99.

Le Carré-Théâtre aura donné, depuis sa fondation, plus de 200 représentations en salle à Longueuil et à l’extérieur de sa ville, embauché des centaines d’artistes et artisans des arts de la scène, touché plus de 25 000 personnes sur la Rive-Sud de Montréal et sur l’Ile. De plus, dans la but d’approfondir l’intégration du théâtre dans son milieu, il a mis sur pied, depuis ‘93, Les Ateliers au Carré, qui offrent des cours par des professionnels sur le jeu de l’acteur et l’écriture dramatique. Plus de quatre cents élèves ont participé à ces ateliers.

Le Carré-Théâtre croit également que, comme compagnie professionnelle installée sur la Rive-Sud de Montréal, nous jouons un rôle primordial dans le développement de notre dramaturgie, du public et de la diffusion nationale. Grâce à ce travail de développement de la création et du public, effectué sur le terrain, les spectacles en circulation au Théâtre de la Ville trouvent indéniablement un meilleur achalandage. Toujours en mouvement comme cet art vivant qu’est le théâtre, la compagnie exerce un travail de l’intérieur vers l’extérieur, impliquée dans son milieu et développant une approche personnelle de l’art théâtral depuis onze ans, le Carré-Théâtre du Vieux Longueuil travaille actuellement à élargir sa diffusion sur le plan national et international.
 


accueil | faire un don | haut de la page

Ce site supporte les navigateurs suivants: Firefox 3.0, Safari 1x et Opera 1x

Copyright © 2014 Carré Théâtre
Faire un don